Auteur

SOLOMON Jon

Jon Solomon est professeur à L'institut des Arts et Humanités de la Shanghai Jiaotong University ; il a vécu et travaillé en Asie de l'est pendant plus de deux décennies et a publié de nombreux articles sur la traduction et le biopolitique. Ses écrits ont été publiés dans de nombreuses revues comme Transversal, Multitudes, Edu-factory, Router, Transtext(e)s, The Journal of Future Studies, Positions: east asia critique, Refengxueshu, et Dangdai (Con-temporary). Il a publié une traduction chinoise de l'ouvrage de Jean-Luc Nancy sur la souveraineté, “La communauté désœuvrée”.

 

Bibliographie

- Co-édité avec Naoki Sakai : “Translation, Biopolitics and Colonial Difference”, Vol. 4 de Traces (Hong Kong: Hong Kong University Press, 2005).

- “Translation, Violence and the Heterolingual Intimacy”, Transversal, No. 11 (Fall, 2007).

- “Transition to a world society: Naoki Sakai’s work in the context of capital-imperialism”, dans Richard Calichman et John Namjun Kim, Rethinking Cultural Difference: Around the Work of Naoki Sakai (New York and London: Routledge, 2010).

- Recension de Lydia Liu, The Clash of Empires: The Invention of China in Modern World Making (Cambridge: Harvard, 2004 ), dans The Bryn Mawr Review of Comparative Literature Vol. 7 No. 1 (Fall 2008).

- “The Proactive Echo: Ernst Cassirer’s ‘Myth of the State’ and the Biopolitics of Global English”, dans Translation Studies (New York & London: Routledge), Vol. 2 No. 1, Jan. 2009, 52-70.

- “Rethinking the Meaning of Regions: Translation and Catastrophe”, Stefan Nowotny, éd., “Borders, Nations, Translations. Übersetzung in einer globalisierten Welt”(Vienna: Turia und Kant, 2008).